La Ferrière-sous-Jougne

Chapelle des Forges de la Ferrière-sous-Jougne

Il n’y a pas moins de trois édifices religieux à Jougne qui sont dédiés à saint-Maurice cet officier romain qui selon la tradition, fut exécuté à Martigny au IIIème siècle avec les 6500 hommes de la légion thébaine pour avoir refusé de massacrer les populations chrétiennes locales: l’église de Jougne, la chapelle du XIIème siècle de La Ferrière et cette chapelle. On ne connait ni la date, ni les circonstances de la construction de cette seconde chapelle Saint-Maurice relativement récente.
C’est un édifice simple, rectangulaire, adossé à une maison particulière, dans le village, au bord de la route qui le traverse: un petit porche d’entrée ouvre sur une nef unique séparée du chœur par une table de communion en bois; un plafond couvre la nef et le chœur. Des baies en plein cintre éclairent l’ensemble. Dans le chœur, un autel (XVIIIème siècle) dont le retable est orné de deux statuettes en bois doré. Cet ensemble mobilier, assez modeste, provient vraisemblablement d’un édifie plus ancien. Un chemin de croix (gravures du XIXème siècle), deux statues saint-sulpiciennes en plâtre, un harmonium et des bancs en bois constituent l’essentiel du mobilier et du décor de cette chapelle.
Texte de Joël Guiraud