Les Grangettes

Église paroissiale de la Nativité-de-Saint-Jean-Baptiste

LesGrangettes La première église des Grangettes est construite en 1635. Restaurée et remaniée au cours des siècles, elle se dresse encore aujourd’hui au milieu du cimetière, face au lac Saint-Point. Elle est constituée d’un clocher-porche de plan carré (XVIIe siècle) couvert par un toit à l’impériale ouvrant sur un vaisseau à trois nefs de deux travées voûtées d’arêtes et un chœur à chevet plat couvert par une voûte d’ogives.
Le chœur et les bas-côtés sont éclairés par 6 baies à vitraux figuratifs réalisés par le maître-verrier Alfred Georgeon (XXe siècle). Des contreforts renforcent l’édifice à l’extérieur. Cette petite église est dotée d’un intéressant mobilier liturgique en bois réalisé au XVIIIe siècle par des menuisiers-sculpteurs très certainement locaux ayant intégré les particularités du style baroque pour réinventer un art religieux baroque du Haut-Doubs. L’ensemble du maître-autel-retable, en bois sculpté peint et doré, est un bon exemple de ce baroque du Haut-Doubs mariant le vocabulaire architectural de l’antiquité aux angelots et aux scènes de la Bible.
Texte de Joël Guiraud